SYSTEME AUDITIF

Le système auditif

      Les osselets sont les 3 plus petits os du squelette humain…

L’ouïe est une fonction complexe qui fait intervenir plusieurs organes: les oreilles, le système nerveux et les zones spécialisées du cerveau. C’est grâce à elle que l’homme peut percevoir son environnement extérieur et communiquer avec son entourage.

L’oreille est l’organe auditif le plus connu. Chez l’humain, elle est composée de trois parties :  l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne.

 L’oreille externe

La partie visible de l’oreille est ce qu’on appelle l’oreille externe. Elle se compose de deux éléments :
le pavillon et le conduit auditif externe.
Le pavillon sert d'amplificateur aux sons environnants. Il concentre les ondes sonores et, via le conduit auditif, les réfléchit vers le tympan.

 L’oreille moyenne

L’oreille moyenne comprend le tympan, la chaîne des osselets et la trompe d’Eustache.
Le tympan est une fine membrane tendue comme un tambour au bout de l’oreille externe. Il transmet les ondes sonores (les vibrations de l’air) aux trois osselets : le marteau, l’enclume et l’étrier. Le dernier osselet, l’étrier, fait passer les vibrations dans l'oreille interne.
Enfin, la trompe d'Eustache met l'oreille moyenne en communication avec la gorge. Elle égalise la pression atmosphérique de part et d’autre du tympan et lui permet de vibrer de manière optimale.

L’oreille interne

L’oreille interne assure la perception des sons. Son ensemble, le labyrinthe, est composé de deux organes sensoriels : le vestibule et la cochlée (également appelée le limaçon).
Le rôle du vestibule est capital dans l'équilibre, il contient des éléments sensoriels qui envoient des informations sur la position et sur les mouvements du corps.

La cochlée, située à l’avant de l’oreille interne a la forme d'un petit escargot dont la spirale décrit un peu plus de deux tours et demi. C’est là que se situent les cellules ciliées qui sont les véritables cellules sensorielles de l’oreille interne. Les influx nerveux formés par les cellules ciliées sont transmis au cerveau par le nerf auditif.
C’est au niveau du cortex auditif que le signal acoustique est alors traité.

Article suivant: "La baisse de l'audition"

Please publish modules in offcanvas position.